FRICHE BELLE DE MAI : Les 30èmes Instants Vidéos

— DU 11 NOVEMBRE AU 3 DECEMBRE —
Friche Belle de Mai – 41, rue Jobin – 3ème

Les Instants Vidéos

INFO >>> Les Instants Vidéo sont depuis 1988 un festival international dédié aux arts vidéo, numériques et poétiques sous toutes leurs formes : projections, installations, performances…

La manifestation a lieu en novembre à la Friche Belle de Mai : une semaine de Rencontres Internationales et trois semaines d’exposition, et aussi dans d’autres espaces (galeries, structures sociales, éducatives…). Si Marseille est leur port d’attache, elle est aussi leur piste d’envol : ils développent des partenariats en France et à l’international, allant jusqu’à co-fonder de nouveaux festivals (Maroc, Palestine, Syrie, Egypte, Argentine, Khirgizstan…).

Les Instants Vidéo sont aux aguets des frémissements artistiques qui accompagnent les mutations culturelles et politiques en cours.
Plus que des objectifs, c’est une posture critique et éthique qu’ils revendiquent. Ils disent : Penser c’est lutter sur le terrain des contradictions intimes et sociales, en cela nous collons à la mission d’un service culturel pour les publics considérés comme des intelligences sensibles et agissantes.

Par où commencer ? Sur tous les fronts à la fois : ouverture des frontiè€res pour tous, liberté sexuelle et d’aimer qui bon nous semble, l’action poètique contre les idées reçues, beauté du geste rebelle contre la laideur des dogmes, la division (résistance, mon beau souci) contre l’union consensuelle des champs-contrechamp façon « Je suis Charlie », le droit international contre la délinquance des Etats colonisateurs, créolisation des corps et des langages contre la pureté des races et la débilité des identités nationales, hospitalité radicale contre la politesse des vernissages…

Au programme expositions, projections, performances d’artistes intercontinentaux et locaux, le tout totalement gratuit, c’est ce à quoi vous invite le plus ancien festival d’art vidéo et numérique du Sud de la France, qui fête ses 30 ans. Ouverture avec l’exposition d’installations vidéo et multimédia Nos désirs font désordre.

 






Retour en haut de la page