VAVANGUE FESTIVVAL #4

— DU 7 AU 21 AVRIL —
Marseille

⚡️VOLT⚡️vous invite
Pour ce faire, adressez votre nom & votre prénom à virevolt@volt-agenda.com en précisant la soirée choisie parmi celles ayant une ⭐️ dans l’article ci-dessous, et ce, avant
le jeudi 5-avr. 12:00, date du tirage au sort pour la soirée du vendredi 7-avr. – Jeu terminé

le jeudi 12-avr. 12:00, date du tirage au sort pour la soirée du dimanche 15-avr. – Jeu terminé
le jeudi 19-avr. 12:00, date du tirage au sort pour la soirée du samedi 21-avr.
Bonne chance à tous !

Vavangue Festival #4
Festival, musique

INFO >>> Cette année, la IVème édition du Vavangue festival vous emmène au cœur de la tradition créole. Du 07 au 21 avril, nous vous ferons donc découvrir le « Kabar Kréol », pratique liée au culte des ancêtres à la Réunion. Aujourd’hui, cette cérémonie a perdu son enracinement malgache. Cependant, elle a une originalité réunionnaise du fait du côtoiement des différentes cultures, malbare (indien de la Réunion), comorienne, européenne, chinoise…..Nous débuterons le festival dans le vif du sujet avec un grand kabar !

Puis vous pourrez découvrir son histoire, à travers une exposition, où les grandes figures du Kabar Kréol réunionnais seront exposées. Mais aussi à travers une conférence musicalisée à l’Acazar, une table ronde , prévue pour discuter et échanger sur l’évolution du Kabar. Il y aura également des ateliers d’initiation au maloya ( chant et percussions), et pour terminer un concert avec le groupe Trans kabar qui a su marier a la perfection, tradition et modernité.

Au programme
Vendredi 7-avril – 19:00 / 00:30 – Tarif 5€
 ⭐️
Le Molotov
Grand Kabar Kréol
Pour la grande soirée d’ouverture du festival, nous accueillerons deux groupes organisateurs de kabar kréol en France, plus précisément à Lyon et Marseille.
Ti’kaniki (Lyon) Ti’kaniki est un collectif lyonnais qui joue du maloya, la musique traditionnelle de la réunion. Dans ce groupe tout le monde chante et joue des différentes percussions traditionnelles du maloya. Pas de chanteur principal fixe, mais un jeu de passe dans lequel tout le monde trouve sa place. Les postes changent, les arrangements aussi, les différents styles du maloya y sont interprétés, avec quelques influences singulières possible grâce aux large spectre de profils des musiciens.
Banyan (Marseille)
Banyan est un groupe de musiciens, chanteurs, percussionnistes qui portent hauts les racines du Maloya à Marseille. Chaque membres est chanteurs, musiciens, compositeurs, arrangeurs. Il n’ y a pas de leadeur, le but est de partager et de sublimer les différentes compositions que les membres proposent.
Ce groupe organise des kabars assez souvent à Marseille, dans le but de faire découvrir la musique réunionnaise.

Dimanche 15-avril – A partir de 17:30 – Tarif 4€ ⭐️
Vidéodrome 2
17:30 – Apéro, sélection musicale
18:30 – Projection du documentaire « La Danses des Esprits » de Françoise Dumas-Champion
A l’île de La Réunion, les descendants d’esclaves et d’engagés perpétuent un culte des ancêtres, conforme aux valeurs fondamentales de leur société d’origine, tout en  pratiquant un catholicisme qui laur a été imposé par la colonisation. Ce documentaire montre la spécificité des rites d’origine africaine et malgache. Les transes qui appa-
-raissent au cours des cérémonies sont censées instaurer une communication entre vivants et morts. Pour en faciliter la lecture, les différents codes de possession sont  déchiffrés.
19:30 – Kabar (boeuf Créole), restauration, bar

Vendredi 20-avril – 17:30 – Accès libre
BMVR Alcazar
Conférence musicalisée 
Présentée par Sandra Richard de l’association Fonker la Réunion, avec la participation musical de Jean-Didier Hoareau

Samedi 21-avril – 18:00 – Accès libre
Cité de la Musique
Table ronde – L’évolution du kabar créole au sein de la société réunionnaise
Le Kabar, ou encore le servis kabaré est une pratique liée aux cultes des ancêtres. Cela nous vient de nos ancêtres malgaches. Cette pratique, longtemps interdite et cachée, a évolué du fait du côtoiement des différentes cultures (indienne, chinoise etc.)

Samedi 21-avril – 21:00 – 8€ à 12€ ⭐️
Cité de la Musique
Concert inédit pour revisiter la culture réunionnaise et continuer à la faire voyager.
C’est un groupe rock Maloya qui travaille sur une lecture électrique des rites mystiques de l’Ile de la Réunion comme de servis kabaré, pour élaborer une musique de « trans-maloya »
Ici, musiciens et public forment un ensemble indissociable ; le musicien est un vecteur vers un ensemble, la musique un prétexte pour converser !
Dans Trans Kabar, les musiciens basent leur travail sur la voix, des chants traditionnels du maloya et les airs traditionnels des Servis Kabaré.
Jean-Didier Hoareau : Voix / Kayamb
Stéphane Hoareau : Guitare
Théo Girard  : Contrebasse
Ianik Tallet : Batterie






Retour en haut de la page