FESTIVAL NUITS METIS


📆 Vendredi 28 & samedi 29 juin    ⏰ 19:30/00:30     🌍  Plan d’eau Saint Suspi / Miramas
💶 Accès libre    📞 NC

— Nuits Métis —

26e édition.

Concerts gratuits pour tous publics dans un décor magique pour toutes les musiques, un plan d’eau et des rives verdoyantes au coeur de Miramas.

Sur site, des comptoirs de cuisines ainsi qu’un marché des cultures du monde avec des stands d’artisanat tous les jours à partir de 19:00

Au programme
Vendredi 28 juin
19:30 / LES OREILLES D’AMAN
L’odyssée klezmer de duettistes complices
Derrière Neshume se cache un duo d’artistes à la complicité éprouvée et au terrain de jeu infini : Léa Platini et Mathilde Dupuch explorent les traditions de la musique klezmer enrichies des airs immémoriaux de l’Europe de l’Est et de l’Orient, qu’elles réinterprètent avec talent et sensibilité. Les répertoires de la musique juive ashkénaze virevoltent au gré des sentiments et les mélodies tziganes se font la belle jusqu’aux Balkans. Un numéro vibrant porté par la grâce d’une clarinette et d’un accordéon.

20:10 / GABACHO MAROC
La transe gnaouie au parfum de world jazz
Enjambant la Méditerranée autant que les esthétiques musicales, la troupe de Gabacho Maroc flirte avec les transes gnaouies, le reggae, l’afro-beat, le rap, le jazz ou encore les musiques de l’Afrique de l’Ouest, avec un rythme aux parfums de worl jazz. Le collectif franco-marocain-algérien offre une alchimie qui opère sur scène et fédère les publics des 5 continents.

21:10 / MOONLIGHT BENJAMIN
Les échos caribéens d’un envoûtant rock vaudou
Telle une prêtresse haïtienne, la charismatique Moonlight Benjamin joue les alchimistes et décline des mélodies envoûtantes qui servent son timbre vocal sidéral. Elle mène la danse dans ses shows issus du rock US seventies, du blues rock, aux accents caribéens.

22:00 / MARKUS & SHAHZAD SANTOO KAN
Les orfèvreries électro-qawali de l’Orient Express
Quand un virtuose français du oud croise le fer avec un éminent chanteur pakistanais de Qawali sur un tapis volant de musiques électroniques, les chants sacrés sûfis deviennent dès lors des supports poétiques. Marc Cormier et Shahzad Santoo Khan accompagnés d’un duo angevin conjuguent dub et maqam, transe et pop synthétique, pour un voyage sonore des plus singuliers.

23:30 / GROUNDATION
Le retour du légendaire Spiritual Roots Raggae
Les rois californiens du Spiritual Roots Reggea, savant mélange de reggae roots, de jazz et de dub tressés, débarquent aux Nuits Métis dans un souffle chaud d’effluves jamaïcains. Fondé en 1998 par The Professor Harrison Stafford, figure emblématique au timbre vocal unique et à l’impressionnante érudition, Groundation s’est taillé une place à part dans le paysage reggae international au fil de 8 albums. à la fois adoubé par le gotha du genre et respecté pour ses fusions
inspirées. Avec une nouvelle génération garante de son activisme et de sa créativité, le groupe revient porter la flamme de son impérissable conscious reggae. One Love.

Samedi 29 juin
19:30 / BENEDIKT
Vainqueur Class’Eurock 2019
Lauréat du tremplin musical ClassEurock 2019, Benedikt déploie avec fraîcheur sa pop aux accents soul dans des compositions aériennes au parfum rock. Porté par la voix chaude de Manon Schilling, ce quintet, fondé en 2017 à l’institut médical de formation professionnelle de Salon-de-Provence, enchaine à grande vitesse les concerts et les tremplins remarqués, s’installant dans le fauteuil des jeunes groupes à suivre.

20:00 / CANAPACOUSTIK
Les héritiers festifs de la chanson française énergique
Etendard de la chanson française festive, Canapacoustik défend sur scène son nouvel album Laisser quelque chose avec une fougue communicatrice. Influencé par la Mano Negra, la Ruda Salska ou encore Babylon Circus, ce combo manosquin, emmené par Steve Jacqueson, se distingue par des prestations explosives qui embrasent les scènes depuis plus de 10 ans. Une solide rythmique, des cuivres pétillants et une plume imbibée par la grande tradition de la chanson française, Canapacoustik livre désormais une musique calibrée pour enivrer les publics complices.

21:00 / JIVE ME
Les euphorisants dance-floors de l’électro-swing
Ascension fulgurante pour ce combo bordelais passé maître dans les rythmiques trépidantes et les mélodies sucrées de l’électro swing vintage. Mixant les gimmicks du jazz des années 30 avec la puissance du digital adoucie par la voix solaire de Tara Guéraçague, Jive Me poursuit sa conquête des dance-floors mondiaux après avoir séduit l’Angleterre, le Canada, l’Allemagne ou encore les états-Unis. Car ce jeune quatuor frenchy fait figure de phénomène par sa capacité à pigmenter les couleurs des guitares et clarinettes du swing originel par des touches hip-hop, électro ou groovy.

22:00 / SOFIANE SAIDI & MAZLDA
Le raï cosmique aux pulsations futuristes
La voix rauque et magnétique de Sofiane Saidi vient rappeler que le raï est définitivement une musique futuriste. Imbibées de blues algérien et de groove, ses chansons délivrent une atmosphère psyché-rock orientale servie par des synthés analogiques et des guitares hypnotiques. Si l’ensemble évoque la grande heure du raï eighties, les envolées vocales du Parisien confèrent une dimension quasi-cosmique au genre, libérant un puissant chant d’exil qui semble dès lors replacer les rythmiques transes, les derboukas ou autres flûtes de roseau traditionnel au coeur du dance-floor. Et nulle part ailleurs…

23:30 / CHE SUDAKA
La bomba scénique du mestizo-rock latino
Che Sudaka fait feu de tout bois : cumbia, ska, reggae, ragga, quarteto, dub ou rock, rien ne résiste à ce collectif mené par deux argentins arrivés sans papiers à Barcelone dans les années 2000. Leur dernière bombe mestizo est dégoupillée avec un récent opus Almas Rebeldes qui révèle une incroyable pléïade d’invités, de Manu Chao à Amparo Sanchez en passant par Gari Greu du Massilia, l’illustre MC allemand Dr Ring Ding ou le rappeur brésilien Bnegão.

Et tous les jours
19:00-23:àà La Batucada de la famille Géant en déambulation sur le plan d’eau Saint-Susp






Retour en haut de la page