NUIT EUROPEENNE DES MUSEES


📆 Samedi 18 mai     ⏰ Horaires variables     🌍 Bouches-du-Rhône
💶 Accès libre      📞 NC

— Nuit Européenne des Musées  —

Tous au musée !

Samedi 18 mai, rendez-vous dans les musées pour célébrer la Nuit européenne des musées. Vous hésitez encore ? Voici 10 bonnes raisons de participer !

#1 Passer une soirée unique.
La Nuit des musées n’a lieu qu’une fois par an. C’est le seul jour dans l’année où vous aurez la permission de minuit dans les musées !

#2 Entrer librement au musée.
Les musées sont pour la plupart gratuits le temps d’une soirée. Plus d’excuse pour ne pas aller redécouvrir vos musées préférés en famille ou entre amis.

#3 Profiter d’animations inédites.
Visites insolites, concerts, enquêtes, illuminations… Vous trouverez forcément votre bonheur parmi plus de 3000 événements.

#4 Découvrir les médiations «  La classe, l’œuvre ! ».
Près de 16 000 élèves ont préparé tout au long de l’année scolaire plus de 450 projets qui seront présentés lors de la Nuit des musées.

#5 Explorer les musées sous un autre jour.
Partez à l’aventure au milieu des collections plongées dans le noir ou laissez les musées vous enchanter avec leurs façades parées de lumière.

#6 Vivre un temps fort en Europe.
Du Portugal à la Russie en passant par l’Italie, 30 pays participent à la Nuit des musées !

#7 Visiter de nouveaux lieux.
Chaque année, des musées participent pour la première fois à la Nuit des musées. Cette soirée est l’occasion idéale pour les découvrir.

#8 Faire le plein de souvenirs.
Une chose est sûre, les musées vont vous émerveiller. Profitez-en pour les immortaliser en photo !

#9 Fêter les 15 ans de la Nuit des musées.
Vous avez manqué la dernière édition ? Rattrapez-vous cette année et célébrez la 15e édition de ce rendez-vous culturel incontournable.

#10 Participer au #MuseumChallenge.
Plongez dans vos souvenirs de visites de musées et relevez notre défi photo : partagez deux photos prises au même endroit à plusieurs années d’intervalle.

Le programme sur l’ensemble des Bouches-du-Rhône ici






Retour en haut de la page