UPERCUT JAZZ CLUB : La programmation de Motel


📆 Du 18 avril au 9 mai     ⏰ 21:00     🌍 Upercut Jazz Club
💶 7€     📞 NC

— La programmation de Motel —

4 soirées.

Alexandra Motel, programmatrice mythique des Demoiselles du Cinq est de retour à Marseille et vous invite à la rejoindre aux soirées estampillées M O T E L présente . Une selection toujours pointue entre Drone/ Expérimentale/ Electro mais aussi des soirèes plus popeuse et plus groovy .

Jeudi 18 avril
Nina Hoppas/ Golem Mécanique
Nina Hoppas: (ambient, dark ambient, industrial, noise, drone)
Artiste sonore de Paris. Son approche profonde et experimentale a debuté en 2016 et depuis ont été publié trois Ep avec de divers net labels internationaux. En Avril, sortira son nouvel album Manat (Label Casetta – Italie). Elle est aussi l’organisatrice du Festival PhOEMina qui porte à donner de la visibilité à des artistes femmes, dans le domaine de la musique expérimentale et de ces diverses formes d’expressions.

Golem Mécanique : (modéle sonore aléatoire )
Musique de fantomes/dialogues avec demiurges éteints/angle morts/fenetres qui claquent/voyages immobiles

Jeudi 25 avril
Ensemble Economique / Poborsk
Ensemble Economique : (ambient, électronique, drone)
« Toujours cette mystique de la lenteur et du sombre, cette ambient vaporeuse qui laisse le temps aux notes de se transformer en images ou en sensations dans la boite crânienne, ce goût de cendre et de pluie reconnaissable entre mille » écrivait-on en 2014 de « Melt Into Nothing », le troisième opus d’Ensemble Economique pour Denovali, après des passages par Hands in the Dark, Digitalis, Dekorder ou encore Shelter Press. Depuis, deux autres disques tout aussi inspirés, « Blossoms In Red » et « In Silhouette », étaient parus sur le prestigieux label allemand dédié aux musique sombres et expérimentales, qui vient de dévoiler ces jours-ci le spectral « Radiate Through You ». Également aux manettes de RV Paintings et Starving Weirdos, l’Américain sait « travailler la matière et manier lestextures sans pour autant sacrifier la mélodie sur l’autel des atmosphères ».
Ensemble Economique a notamment collaboré avec Peter Broderick, Lee Noble, Denmother, et partagé la scène avec Andy Stott, Barn Owl, Pharmakon, Xiu Xiu, Circuit des Yeux, etc.

PobOrsk : (electronics)
Depuis plus d’une quinzaine d’années qu’il se fait connaître sous le nom de Poborsk, Patrice Curtillatfabrique une musique subtile et enivrante. Avec des rythmes savamment syncopés, tantôt acrobatiques tantôt plus mesurés, il sculpte une matière sonore vivante, qui se meut, tour à tourliquide, métallique ou organique… Présent sur de prestigieux labels tels que Flogsta Danshall,Computer Club ou Icasea (Team Doyobi), cofondateur du label skweee Mazout, Autechre ne s’y sont pas trompés en le choisissant comme première partie à Lyon lors de leur dernière tournée française. Reconnu par ses pairs de la Scandinavie à l’Angleterre, c’est un discret mais brillant producteur dans la veine esthétique de labels comme Skam ou Warp, avec en plus sa touche marseillaise baléarique.

Jeudi 2 mai
Casse gueule / Tout de suite
Casse Gueule
Il n’y a pas 36 solutions en venant assister à cette performance. Parce que ce n’est pas un concerteffectivement, mais une performance synth-éthique. Lorsque ce trio encensé par Gonzaï entre enscène avec sa pile de claviers et de boîtes à rythmes, c’est son corps et celui du public qui s’exprime. La musique l’emporte et c’est le principe de ses turbos chansons électroniques qui font bondir comme des chamois…niortais.
Un chanteur en bleu de travail dont les sujets préférés sont le meutre et le divorce, un vétéran échappé du Réveil des Tropiques, un dentiste pratiquant la chirurgie orale et manipulant lesmachines électroniques comme d’autres manipulent l’opinion publique.
Que celles et ceux qui ne dansent pas soient transformés à jamais !

Tout de suite : (Performance musicale avec de l’amour du sexe et des cascades)
Je ne croyais plus à l’amour est un concert magique, un hypershow de pop electro trash romantique décalée, du tantrisme social, c’est tout nouveau et ça va aller loin, un ovni dans le monde du spectacle salvateur de qualité, c’est marrant, radical, intègre, révolutionnaire et trop chou. Incontinence sentimentale et humour spécial niveau golden + (faut un permis), amour (avec de vrais sentiments) + sex + cascades + autres trucs audacieux et introspectifs et plus ou moins interdits…

Jeudi 9 mai
The Rodeo
The Rodéo (Indie/rock/ folk )
Sous l’anagramme de The Rodeo, Dorothée Hannequin évoluait jusqu’à présent en terre nord- américaine. Le temps de deux albums autant fascinés par les grandes plaines de Karen Dalton que par les reliefs mélodiques de Diana Ross, elle affirmait et affutait un songwriting toujours pluspointu, toujours plus précis. Changement de cap aujourd’hui, la Parisienne est revenue enseptembre 2018 avec Thérianthropie Paradis, un troisième album entièrement composé en françaisqui emmène ses obsessions d’hier vers les élégants rivages de la variété d’ici, élégante et audacieuse comme elle l’était encore il n’y a pas si longtemps.






Retour en haut de la page